Bourdonnement d’oreille : quand faut-il consulter un médecin ?

bourdonnement-oreille. Quand consulter un médecin?

Vous avez parfois un bourdonnement dans l’oreille gauche ? Vous sortez d’un concert et vos oreilles sifflent ? Cela fait plus de trois jours que vous avez des bourdonnements dans votre oreille droite après un gros rhume ? Vous voulez savoir si vous devez consulter un médecin ?

Les bourdonnements d’oreille, aussi appelés acouphènes, sont des sensations auditives qui consistent en des bruits perçus par une personne sans source sonore extérieure.

Ces bourdonnements peuvent être permanents ou occasionnels. Ils s’accompagnent parfois de douleurs aux oreilles même s’ils représentent rarement des complications ou des problèmes importants. Toutefois, vous devriez consulter un médecin dans certaines situations.

1. Quand consulter un médecin ?

Il est normal que les bourdonnements que vous entendez vous inquiètent. Votre imagination vous travaille et vous craignez d’avoir quelque chose de grave. Pour vous rassurer, voici les situations dans lesquelles vous devriez vraiment consulter un médecin :

  • Si les bourdonnements sont permanents ;
  • Si les bourdonnements sont apparus après un traumatisme de la tête ou sonore et s’accompagnent d’une baisse de l’audition, de vertiges, de maux de tête ou d’un état confusionnel ;
  • Si vous revenez d’un concert ou d’un festival et que le bourdonnement continue dans les 24 heures qui suivent le concert ;
  • Si ces bourdonnements sont difficiles à supporter, s’ils s’accompagnent de maux d’oreille ou si le phénomène ne s’améliore pas ;
  • Si les bourdonnements sont apparus après une infection respiratoire et qu’aucune amélioration n’est observée.

2. Quelles sont les causes les plus fréquentes d’acouphènes ?

Les causes les plus connues provoquant des bourdonnements sont les suivantes :

  • Un traumatisme acoustique qui peut survenir au lendemain d’une soirée bruyante ou d’un concert;
  • La présence d’un bouchon de cérumen ;
  • Une otite moyenne ;
  • Une hypertension aigüe ;
  • L’otospongiose, c’est-à-dire une affection de l’oreille responsable de la surdité par blocage d’un os de l’oreille ;
  • La maladie de Ménière, c’est-à-dire une inflammation du centre de l’équilibre dans l’oreille interne ;
  • Une presbyacousie liée à une baisse de l’audition due à l’âge. Celle-ci entraîne une dégradation progressive de l’oreille interne et donc des acouphènes ;
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme les aspirines ou l’ibuprofène.

3. Peut-on prévenir l’apparition d’acouphènes ?

Certains types d’acouphènes ne sont malheureusement pas prévisibles, comme ceux liés à la presbyacousie ou à la maladie de Ménière. D’autres, comme ceux liés aux traumatismes acoustiques, à la présence d’un bouchon de cérumen ou à la prise de médicaments, peuvent cependant être évités.

Vous pouvez prendre des précautions si vous savez que vos oreilles vont être exposées à des sons trop importants (comme lors de concerts ou en boite de nuit) en vous munissant de bouchons d’oreille. Pensez à éviter la consommation d’alcool lorsque vous serez exposés à des décibels trop importants afin de ne pas altérer votre perception auditive.

Si vous voulez écouter de la musique sur votre smartphone, écoutez-la à un volume raisonnable pour éviter le vieillissement prématuré de vos oreilles. Mettez donc le son à environ la moitié du volume maximum autorisé. Pensez également à utiliser les écouteurs fournis avec l’appareil car ils garantissent un volume sonore de maximum 100 décibels.

Pour empêcher l’apparition de bouchons de cérumen, évitez l’utilisation prolongée de coton-tige car ils repoussent le cérumen vers le fond de votre oreille. Pensez à utiliser une serviette humide ou des sprays à base de sel marin.

En ce qui concerne la prise de médicaments, demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin traitant pour éviter la prise d’une dose trop importante.

Aujourd’hui, vous avez appris que :

  • Les acouphènes sont des bruits sans source sonore extérieures d’intensité et de fréquence variable ;
  • Il est important de consulter rapidement votre médecin après un traumatisme sonore ou de la tête surtout s’il s’accompagne d’une baisse de l’audition, de vertiges ou de maux de tête ;
  • Les causes les plus fréquentes d’acouphènes sont les traumatismes acoustiques, les bouchons de cérumen, les otites, l’hypertension, l’otospongiose, la maladie de Ménière ou encore la presbyacousie ;
  • Il est difficile de prévenir l’apparition de bourdonnements d’oreilles même si des précautions peuvent être prises en portant des bouchons d’oreille ou en écoutant de la musique à un volume raisonnable.